Joëlette


L’invention de la Joëlette revient à un accompagnateur en montagne, Joël Claudel, qui voulait pouvoir continuer à emmener en balade Stéphane, son neveu myopathe.

Cet appareil de transport ne comporte qu’une seule roue et ce qui lui permet de se faufiler dans les sentiers même les plus étroits. Le siège, à adapter en fonction du handicap, est placé au dessus de la roue. Des brancards à l’avant et à l’arrière permettent de faire rouler l’engin et de le porter si nécessaire. Une suspension, un système pour régler la hauteur des brancards en fonction de la pente et un frein complètent l’équipement.

A l’origine la Joëlette était fabriquée de manière artisanale, mais un modèle industriel un peu différent de la Joëlette artisanale que fabriquait Joël Claudel a été mis au point par la société CDRD. Aujourd’hui, cette société a été reprise par une entreprise stéphanoise : FERRIOL-MATRAT qui s’efforce d’améliorer le produit :

La joëlette a été entièrement revue : poids diminué de 11kg et solidité fortement accrue. Devenue pliable pour faciliter le transport, les opérations de montage/démontage sont désormais simplifiées. Depuis peu la nouvelle version de joëlette à bras avant pliables facilite encore plus vos déplacements (extrait du journal de l’entreprise Ferriol-Matrat)

Joëlette
Joëlette Joëlette Joëlette