Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice.


J’y suis enfin... et déjà !

J’aimerai continuer encore un peu, mais ça va être difficile de marcher sur les flots !
Pour relier Wissembourg à Nice, il faut parcourir 1340 km par le GR 5, que j’ai réparti en 54 journées de marche.

Dans ma tête se mélangent les cols, les sommets, les ponts, les vallées, les torrents, les alpages, les forêts, les marmottes, les bouquetins, les gentianes bleues et jaunes, les cascades, les sources fraîches, les toits de lauzes etc etc...

Le sentier de Grande Randonneée GR 5 part de la mer du nord (Hollande) pour rejoindre la mer méditerranée à Nice (ou Menton).

Pour faire tout d’une seule traite, il faut être “libre” bien deux mois d’affilé c’était et c’est toujours pas mon cas !...alors je l’ai sectionné en plusieurs tronçons et étalé sur deux années. En France, le parcours commence dans les vosges du nord par le GR 53 jusqu’au Donon où l’on arrive vraiment sur le GR 5. Il ne reste alors plus qu’à le suivre tout droit ou presque “plein sud”, viennent les hautes vosges, un peu de plat dans le territoire de Belfort, puis le long du Doubs, on arrive sur les plateaux du Jura et on descend vers le lac Leman près de Nyon (Suisse).

De l’autre rive on a le choix de repartir soit par Thonon ou St Gingolph pour traverser une partie du chablais et sortir au col du Brévent magnifique belvédère sur le massif du Mont-Blanc. Là, plus de la moitié de la distance est derrière soi et les plus beaux paysages restent à découvrir.

On peut alors rêver que bientôt on va s’allonger sur la plage à Nice, mais il faut encore bien transpirer pendant trois semaines pour gravir une vingtaine de cols qui culminent entre 2200 et 2878m pour le
col de la Leisse, le plus haut près de Tignes.

Une bonne météo est plus que souhaitable surtout dans les alpes. J’ai eu beaucoup de chance avec le temps je suis toujours parti très tôt le matin pour terminer les étapes en début d’après-midi afin d’éviter les menaces d’orages des après midi en montagne.

Wissembourg - Nice à pied  et offrir une Joëlette neuve à HCE

Fin mai 2009, j’ai rencontré Stéphane Levecque représentant de Handi Cap Evasion dans l’Ain, pour la remise officielle de la “Joëlette” qui leur servira à emmener en randonnée des personnes à mobilité réduite. J’avais longtemps rêvé de ce voyage à pied, bien d’autres projets se bousculent encore dans ma tête, je veillerai à garder encore longtemps cette forme qui me permet de découvrir à chaque départ de nouveaux horizons.

Merci à tous ceux qui m’ont encouragé et soutenu dans ce projet.
Nice, 29 août 2009 - 10 h 16 - altitude zéro - Fin du GR 5

Guy Brouch

Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice.
Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice. Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice. Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice. Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice. Si tous les chemins mènent à Rome, j’en connais un beau qui passe par Nice.